Matthieu Roffé

Entre au Conservatoire National de Région de Metz en piano classique en 1989 et au département jazz en 2001 dans la classe de piano de Mario Stantchev. Obtient son Diplôme d’Etudes Musicales jazz et en 2007 son Diplôme d’Etat puis entre au CRR de Paris dans la classe d’Emil Spanyi. Parallèlement, il obtient une licence de Musicologie à l’Université de Metz en 2004.

 

En Septembre 2009, il est recruté par le département Jazz du Conservatoire de Lausanne dirigé par George Robert en tant que professeur de piano et ensembles et de novembre 2010 à Juin 2011 devient responsable pédagogique de l’Ecole de Jazz et Musique Actuelle (EJMA) à Lausanne.

 

 La connaissance de son instrument étant primordiale, mécaniquement et techniquement avant toute chose, il convient de distinguer le « savoir-faire » du « savoir comment faire » en cherchant sans cesse, outre un travail d'artisan, à étendre et prolonger sa connaissance du Monde aussi infinie soit-elle, assuré que la quête musicale ne se découvre pas strictement dans le domaine musical, mais se dévoile autant via la pluridisciplinarité et la complémentarité de toutes formes d’expression artistique.

 

Six premières tournées au Japon (2013, 2014, 2015, 2016, 2017) totalisant près de 150 concerts en duo avec la flûtiste d’origine japonaise Yuriko Kimura confirment un amour et une passion pour l’archipel nippon et son histoire. Un album studio « Onde-Corpuscule » est enregistré en 2016.
 
Depuis 2009, et afin d'assouvir sa passion pour les timbres instrumentaux, il entreprend la direction d'un orchestre, leMatthieu Roffé Orchestra composé de 11 musiciens.

En février 2011, il intègre le groupe suisse No Square et participe à la création de la musique d'une pièce de théâtre intitulée Yoko-Ni avec la compagnie « les Voyages Extraordinaires » dont le sujet porte sur les réalités virtuelles et l’univers du jeu vidéo (35 représentations entre janvier et mars 2012 et nouvelle tournée prévue en janvier/février 2013). Plusieurs tournées internationales sont réalisées : en Amérique du sud (Argentine, Chili,Uruguay, Brésil), en Océanie (Nouvelle-Zélande, Australie) et en Chine.
 
En 2016, il écrit pour quatuor à cordes et quartet de jazz la musique du disque For Us (label Great Winds), sous la houlette de Patrice Lerech (tp), en collaboration avec le quatuor Alérion de Nancy, Franck Aghulon (dr), et Gautier Laurent (cb).

 

La rencontre avec Matteo Pastorino, clarinettiste italien aboutit à la création d'un quartet avec Jean-Baptiste Pinet (dr) et Damien Varaillon (cb). Le groupe obtient le Premier Prix au Concours de Saint Germain des Prés à Paris en mai 2012 et a effectué en avril 2013 l'enregistrement de son premier disque « Trois Coups de Marteau ». En novembre 2016, le second opus du quartet « Suite for Modigliani » (label Challenge Records) est enregistré avec Gilad Hekselman (guit).
 
La complicité avec le batteur Thomas Delor et le contrebassiste Damien Varaillon l’incite à constituer pour la première fois un trio le Chamber Metropolitan Trio, axé la musique de chambre et le contrepoint. Trio dans lequel l’exigence est partagée à parts égales entre l’improvisation et la composition.
Le premier album du trio « Arkhé » est sorti en septembre 2015 (label Hybrid’ Music), le second « Tempus Fugit » (Inouie Distribution) est en préparation et sortira courant 2019.

 

Le groupe a remporté le Grand Prix du Jury des Golden Jazz Trophy de Lille en juin 2015 et a bénéficié du programme d’aide à l’autoproduction de la SACEM en septembre 2015. Il a également été récompensé par le prix international d’Orchestre de Jazz Matmut fin 2016.
Le Chamber Metropolitan Trio est revenu d’une tournée au Japon de neuf concerts en octobre 2015 et de 16 concerts en novembre 2017.

 

En 2016, l’Orchestre d’Harmonie de Saint-Dié-des-Vosges dirigé par David Hurpeau lui commande une création sur le thème de l’Amérique du sud pour harmonie et quintet de cuivres intitulée La Danse de Quetzaltcoatl.


Il rejoint le quartet Sur Ecoute avec Greg Sallet (as, s), Bertrand Beruard (cb) et Kevin Lucchetti (dr) en 2017 avec lequel il enregistre le premier album du groupe : « Muss es sein ? Es muss sein ! »

 

En février/mars 2019, Matthieu Roffé tourne en Espagne (Philharmonie de Tenerife, Teatro Gayarre de Pampelune, Teatro Perez Galdos de Las Palmas, Cultural Caja de Burgos) avec le contre-ténor espagnol Carlos Mena et le Disfonik Orchestra.

 

Avec le Chamber Metropolitan Trio, il retourne une 7eme fois au Japon pour présenter le nouvel album du trio sorti en septembre 2019 lors d’une tournée de 17 concerts.

 

En 2020, le quartet Sur Ecoute réalise un spectacle pluridisciplinaire mêlant musique, danse et théâtre sur le célèbre samourai japonais Miyamoto Musashi avec pour trame de fond le roman Musashi de Yoshikawa Eiji. 

www.matthieu-roffe.com